L’odyssée de 3minutes de Cartier

3minutes de publicité en prime-time : pas moins !

Voilà le cadeau que s’est offert Cartier pour les 160 ans de la maison.

Sa publicité institutionnelle est de très grande qualité : images et musique !

Avec ce film, nous avons voulu réaffirmer avec force le mythe Cartier, réaliser une fresque cinématographique qui met au premier plan son histoire, ses valeurs de créativité, d’élégance et de raffinement, ses inspirations, sa dimension artistique et universelle »
affirme Bernard Fornas, le PDG de Cartier

Le budget est conséquent :

  • 4millions d’euros pour le droit de passage en prime-time …
  • 5 à 10% du budget mondial d’achat d’espace de l’entreprise  pour différentes versions du film.

Ce spot sera diffusé dans les cinéma et une version plus courte sera diffusée sur l’ensemble des chaines. A cela s’ajoutera une campagne sur les réseaux sociaux.

Visualiser la publicité :

Odyssée de Cartier

Baisse le son !

Nous vous en parlions en Janvier 2011 au travers de l’article « Trop fort pub! »

Il a fallu au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) plusieurs années de concertation et de travail entre diffuseurs, annonceurs, producteurs et experts du son pour réussir à fixer une limite  à l’intensité sonore à la télévision (notamment celle des publicités).

Le président du CSA, Michel Boyon nous précise ce qui se passe actuellement :  « ce n’est pas le volume sonore qui est différent mais les caractéristiques du son qui le font apparaître plus fort. Un son plus « dense », compressé, semble à l’oreille plus fort ».

Prise d’effet de la décision du CSA à partir du 19 Décembre : le niveau d’intensité sonore devra être constant sur chaque chaîne et d’une chaîne à l’autre. A noter que la France sera le tout premier pays européen à mettre en place des solutions !

(Source CB News)

 

L’égalité homme/femme n’existe pas face à la création publicitaire

D’après les résultats d’une étude réalisée par Data Gem de ComScore aux Etats-Unis, les niveaux de mémorisation des publicités sont similaires chez l’homme et la femme mais chaque genre réagit différemment au contenu publicitaire :


En résumé :


Les femmesLes hommes
  • sept fois plus réceptives à une approche «problème/solution» et aussi quand les citations du nom de la marque dans le spot publicitaire sont supérieures à quatre
  • possède une plus grande sensibilité aux publicités contenant des informations sur le produit ou des démonstrations produits
  • moins réceptifs aux messages publicitaires mêmes
  • trois fois plus sensibles à des messages publicitaires mettant en avant la supériorité du produit

Source : Offre Media