Lol

Le 13 Juin prochain, l’Icann – organe chargé de régir les noms de domaine –  révélera les nouvelles extensions Internet permettant d’aller au-delà du .com ou .net. Cependant, Google a déjà indiqué pour quelles extensions il postulait :

  • .google
  • .youtube
  • .docs
  • .lol

Cette dernière extension est jugée ayant « un potentiel intéressant et créatif » (source le blog officiel du groupe).

Il est bon de savoir que ces nouvelles extension permettant d’avoir son nom de marque (« .apple », « .toyota » ou « .nutella ») ou le nom d’un produit (« .caméra », « .vélo », « .chaussure ») coûte au moins 185 000 dollars, puis 25 000 dollars de frais annuels. Les experts jugent que les coûts réels pour obtenir l’extension sont en réalité de 300 000 à 500 000 dollars.

(Sources : ebusiness.info et www.lemonde.fr)

Surf sur Internet dès 3ans !

Aegis Media France a réalisé une enquête auprès des enfants de 7 à 12 ans et des mères d’enfants de 3 à 6 ans (où sont les pères ??), dans l’objectif de mieux comprendre les usages et comportements des enfants âgés de 3 à 12 ans sur le web.

La technologie est naturelle pour cette génération dans le sens où l’aspect autrefois « geek » et technique, s’efface aujourd’hui derrière l’intuitivité et l’ergonomie », souligne Damien Harnist, directeur général d’Aegis Media France.

L’enquête nous restitue les résultats suivants :

  • 68,1% des 3-6 ans se connectent chaque semaine à Internet
  • 89% des 7-12 ans se connectent chaque semaine à Internet
  • 78,8% des 3-6 ans sont accompagnés de leurs parents quand ils accèdent à Internet
  • 55,5% des 7-12 ans restent seuls devant l’écran

Les premières activités sont :

  • le visionnage de vidéos pour 50% des 7-12 ans et 40% des 3-6 ans
  • les jeux sur Internet pour 42% des 7-12 ans et 38% des 3-6 ans
  • l’écoute de musique pour 40% des 7-12 ans et 29% pour les 3-6 ans
  • 48,2% des 10-12 ans disposent d’un compte Messenger personnel
  • 25% des 7-12 ans ont un profil Facebook

(Source : cbnews.fr)

Google TV, c’est pour 2012 !

Eric Schmidt président de Google TV vient d’annoncer l’arrivée de ce nouveau service de télévision connectée à internet en Europe pour début 2012.

Ce service va permettre de jongler entre visionnage de programmes télévisés et navigation sur internet sur un écran de télévision via un boîtier. Il a été lancé aux Etats-Unis en octobre dernier, où il a reçu un accueil mitigé et a été rapidement bloqué par trois des principaux réseaux audiovisuels américains.
Une importante frange de l’industrie télévisuelle, au même titre que le secteur des télécoms et celui de l’information, est suspicieuse à l’égard de Google et l’accuse de vouloir mettre la main sur ses revenus publicitaires sans contribuer aux coûts de production des programmes.

« Certains aux Etats-Unis craignent que notre objectif soit de concurrencer les diffuseurs ou les créateurs de contenus. En fait, c’est tout l’inverse », a déclaré Eric Schmidt lors d’un discours prononcé au Festival de la télévision d’Edimbourg.
« Nous voulons soutenir l’industrie créatrice de contenus en proposant une plate-forme ouverte pour que la prochaine génération de téléviseurs puisse évoluer, de la même façon qu’Android est une plate-forme ouverte pour la prochaine génération de téléphones mobiles », a-t-il dit. « Nous prévoyons de lancer Google TV en Europe au début de l’année prochaine ».
Ce projet Google est à découvrir en images sur www.google.com/tv.

[Sources : CB News et www.google.com/tv]