Lol

Le 13 Juin prochain, l’Icann – organe chargé de régir les noms de domaine –  révélera les nouvelles extensions Internet permettant d’aller au-delà du .com ou .net. Cependant, Google a déjà indiqué pour quelles extensions il postulait :

  • .google
  • .youtube
  • .docs
  • .lol

Cette dernière extension est jugée ayant « un potentiel intéressant et créatif » (source le blog officiel du groupe).

Il est bon de savoir que ces nouvelles extension permettant d’avoir son nom de marque (« .apple », « .toyota » ou « .nutella ») ou le nom d’un produit (« .caméra », « .vélo », « .chaussure ») coûte au moins 185 000 dollars, puis 25 000 dollars de frais annuels. Les experts jugent que les coûts réels pour obtenir l’extension sont en réalité de 300 000 à 500 000 dollars.

(Sources : ebusiness.info et www.lemonde.fr)

Un point (BZH) c’est tout

logo point bzhL’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) a autorisé une libéralisation des extensions web. Conséquence : leur nombre pourrait être multiplié par 10.

La Catalogne vient d’ouvrir une extension .cat pour promouvoir sa langue et sa culture. Et une association – Point BZH – milite pour l’ouverture de l’extension .bzh

L’association est soutenue par plusieurs collectivités locales dans sa démarche, l’objectif restant de promouvoir le territoire breton.

Cela ne va pas sans rappeler la démarche de la Marque Bretagne.

Pour aller plus loin, rdv sur ce lien.

logo icannQu’est-ce que l’ICANN :
L’organisation est chargée d’allouer l’espace des adresses de protocole Internet (IP), d’attribuer les identificateurs de protocole, de gérer le système de nom de domaine de premier niveau pour les codes génériques (gTLD) et les codes nationaux (ccTLD), et d’assurer les fonctions de gestion du système de serveurs racines. Ces services étaient initialement assurés dans le cadre d’un contrat avec le gouvernement fédéral américain par l’Internet Assigned Numbers Authority (IANA) et d’autres organismes.