Marie, Anaïs, Nina et …

Voici la nouvelle campagne de 4 films publicitaires pour promouvoir la marque de préservatifs « Manix », réalisé par DDB Nouveau Monde.

L’argument choc est le suivant : des trentenaires ne draguent que les filles dont le prénom
commence par l’une des lettres du nom de la marque « Manix ».

S’ils ont fait le bon choix pour le préservatif, ces trentenaires vont peut-être regretter leur règle de choix de jeunes femmes… un  peu réducteur…

Découvrez un de ces fims sur le site de CB News.

55ème Festival International de la Publicité à Cannes en juin 2008


Les
organisateurs du 55ème Festival international de la Publicité de Cannes – qui se tiendra à Cannes du
15 au 21 juin –
ont dévoilé la liste des jurés des catégories : Film, Presse, Affichage, Direct Media, Cyber,
Radio, Promo, Titanium & Integrated
et la nouvelle catégorie DesignDirect et Promo (liste complète ICI)

Cette année 2 nouvelles catégories ont été ajoutéà l’occasion de cette 55ème édition : « le Design » dont Rodney Fitch, président du réseau
international Fitch, en présidera le jury. Les sous-catégories
incluront le packaging, l’identité de marque et le design
d’environnement. Et « le Film », les sous-sections seront les films diffusés sur internet, mobiles et les autres supports que la TV
et le cinéma (« digital outdoor solution »,etc). Parallèlement,
deux catégories seront également ajoutées: Integrated Films (déployés
sur au moins trois supports)
et Interactive Films (diffusés sur écran
interactif, inscription sous forme de films démo)
.

Toutes les informations sur les inscriptions ou pour assister au Festival sur www.canneslions.com

Baromêtre des moteurs de recherche

Voici le baromêtre des moteurs de recherche du mois d’Avril publié par la société Xiti :

Aucune surprise pour les principaux moteurs de recherche, Google domine toujours avec plus de 90% des parts de visites devant Yahoo!, Live Search (Microsoft), AOL, Orange.

+46% pour Excite (proportionnellement à sa part de visites de 0.03%)

Le Produit!?! What is it?

Campagne presse, vidéo et web stylée 50’s.
Voici un intrigant teaser…

         
Campagne prometteuse d’un produit qui va faciliter la vie des consommateurs.

Selon CB News, il s’avèrerait de la communication du Service d’Information du Gouvernement (SIG) et plus précisément de l’Agence Nationale des Services à la Personne (ANSP) , qui annoncera la création d’un nouveau service le 21Mai 2008. Les annonces renvoient au site internet leproduit.fr. Chacun peut y visualiser des films déclinant le concept de l’opération et même s’inscrire par mail pour être informer le 21 Mai de ce que sera ce nouveau produit miracle!

Publicité choquante! Peut-être trop … Peut-être pas …

«Les pauvres sont dégueulasses, ils polluent.»

En jouant la carte de la provocation le loueur de voitures UCAR ne pensait certainement pas voir une levée de boucliers des associations d’aides aux plus démunis de notre société, telle Emmaüs. Ces dernières ont demandé l’arrêt immédiat de la campagne. UCAR – afin de profiter de l’air du temps qui préconise une voiture « moins polluante » en faveur de la voiture et d’interpeller le gouvernement sur la mise en place d’une prime à la casse – a voulu frapper et rester fidèle à sa vocation de loueur militant.

Patrick Dugois, délégué général d’Emmaüs, juge cette campagne « choquante« , ajoutant : « Nous savons bien qu’il faut une dose de provocation pour qu’une publicité soit remarquée, mais comme par hasard on s’en prend là aux pauvres. Le publicitaire aurait tout aussi bien pu titrer ’les riches sont dégueulasses, ils polluent avec leurs 4×4. Mais non, il accuse les pauvres ! ». En réponse, Jean-Claude Puerto-Salavert, PDG d’Ucar, a déclaré que sa provocation n’était pas sans rappeler celle de Coluche qui avait, en son temps, interpellé la conscience publique en employant le terme de « salauds de pauvres ». Le président-fondateur se proposerait, consécutivement à la polémique, de monter avec les associations comme le Secours Catholique ou Emmaüs des « caisses du coeur », offrant des journées gratuites de location aux plus démunis. Selon lui rien n’a été impulsé par l’État pour aider les propriétaires des 15 millions de véhicules de plus de 11 ans qui circulent en France ( 41,6 % du parc roulant !) à opter pour un modèle propre. Il est vrai que ce n’est pas l’actuelle prime à la casse de 300 euros qui risque d’entraîner une ruée vers les concessions… « La pollution automobile n’est pas un problème de conscience écologique, mais un problème de pouvoir d’achat », martèle l’ancien dirigeant d’Ada. Tel un coup de poing sur la table, il espère que cette campagne et la préconisation qui l’accompagne ne tomberont pas dans les oreilles de sourds décideurs politiques. Concrètement, il demande que soit instituée une prime à la casse d’un montant de 1 500€ « correspondant à la valeur réelle d’usage du véhicule » incitant les propriétaires de vieilles voitures à acheter un modèle neuf moins émetteur de CO2 ou à en louer un.

Cet exemple nous montre qu’il faut toujours avoir conscience de la frontière à franchir (ou non) dans le domaine particulier de la provocation publicitaire. Faites appels à nos conseillers.