Contactez-nous maintenant au 0952 53 81 76

La Société des Réalisateurs français et le Syndicat de la Critique de Cinéma ont demandé à la RATP et à la SNCF de refaire les affiches de l’exposition Jacques Tati sur lesquelles la pipe du cinéaste a été remplacée par un moulin à vent par la régie de la RATP.

En premier l’œuvre vraie, ensuite l’affiche mise en question :


Dans un communiqué commun, les deux syndicats souhaitent que les affiches soient refaites « en respectant l’image originelle, telle que l’a voulue l’auteur ». Ils demandent aussi que Métrobus et la RATP procèdent, à leur frais, à la mise en place d’une nouvelle campagne.« Cette censure sanitaire conduit à un révisionnisme insupportable touchant l’art et la culture », ajoutent la SRF et la SFCC. Les deux organisations professionnelles estiment « qu’en affichant sur les murs du métro parisien et les avants de bus, une photo de Monsieur Hulot censurée, Métrobus a présenté une image détournée et altérée qui porte atteinte à l’intégrité et à l’esprit de l’oeuvre de Jacques Tati, ce qui constitue une infraction prévue dans le code de la propriété intellectuelle ».

[Source : www.cbnews.fr ]
Elyazalée



// <![CDATA[
var LHCChatOptions = {};
LHCChatOptions.opt = {widget_height:340,widget_width:300,popup_height:520,popup_width:500};
(function() {
var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true;
var refferer = (document.referrer) ? encodeURIComponent(document.referrer) : '';
var location = (document.location) ? encodeURIComponent(document.location) : '';
po.src = '//chat.mon-assistance.fr/index.php/chat/getstatus/(position)/original/(top)/350/(units)/pixels?r='+refferer+'&l='+location;
var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s);
})();
// ]]>