Contactez-nous maintenant au 0952 53 81 76

Des pratiques dites plus durables font leur apparition dans le milieu de la pub.

Il a été observé que du côté des syndicats des agences de communication des chartes de bonne conduite ont été écrites en partenariat avec l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)et l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité, ex-BVP).
Alors que du côté des annonceurs, l’attitude majortaire est encore à l’attentisme. « C’est un mouvement qui démarre, mais qui rencontre une tendance de fond », estime Gildas Bonnel, président de l’agence de com’ Sidièse et  animateur de l’ACIDD (Association Communication et Information pour le Développement Durable).

Selon une étude du cabinet Limelight réalisée en septembre dernier,
menée auprès d’une centaine de cadres dirigeants de grands groupes, 47 % des « business people » s’annoncent prêts à éco-concevoir leurs futures campagnes de pub. Un chiffre largement « déclaratif », selon Gilles Berhault, Président de l’ACIDD. Lui, n’estime qu’à quelques pourcent seulement les budgets pub éco-conçus!
Toujours selon la même étude 13 % des dirigeants interrogés envisageraient de communiquer directement sur leurs réalisations concrètes en matière de développement durable par crainte essentiellement de se voir accusés de greenwashing (procédé marketing utilisé dans le but de donner à l’opinion publique une image écologique responsable, alors que plus d’argent a été investi en publicité « verte » qu’en de réelles actions en faveur de l’environnement – Wikipedia) ou de publicité mensongère.

Forte heureusement, des annonceurs ont déjà commencer à éco-agir. Par exemple, Sidel, filiale de Tetraval, propriétaire de Tetra Pak. Le directeur de la communication – Bertrand Guillet – nous explique ce qui suit : « Pour nous, l’éco-communication est une étape finale, une fois le développement durable placé au cœur de notre stratégie » . Cette entreprise de machines d’embouteillage fournis au travers de ses clients à peu près la moitié des 50 milliards de bouteilles en plastique consommées chaque année autour de la planète.
Sidel a donc lancé l’an dernier un concept : la no-bottle, entièrement recyclable et 46 % moins gourmande en matière première qu’une vulgaire bouteille en plastique jetable. Joignant le produit à la stratégie de communication, l’entreprise à choisi une agence éco-communicante!

[ Sources : www.newzy.fr]

Envie d’éco-communiquer? Envie de supports respectueux de l’environnement (Imprim’Vert, E-mailing, … )?
Elyazalée, l’éco-cotoyenne, est votre meilleur partenaire (Imprim’Vert, hébergement de sites consommant 5  fois moins d’énergie, application norme d’accès handicapé,Open Source, …) ! Contactez-nous.

Elyazalée



// <![CDATA[
var LHCChatOptions = {};
LHCChatOptions.opt = {widget_height:340,widget_width:300,popup_height:520,popup_width:500};
(function() {
var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true;
var refferer = (document.referrer) ? encodeURIComponent(document.referrer) : '';
var location = (document.location) ? encodeURIComponent(document.location) : '';
po.src = '//chat.mon-assistance.fr/index.php/chat/getstatus/(position)/original/(top)/350/(units)/pixels?r='+refferer+'&l='+location;
var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s);
})();
// ]]>